Procédures de soumission et d’évaluation

 

 

Soumissions
 
Articles Les articles soumis doivent compter entre 35 000 et 40 000 signes maximum (espaces, notes de bas de page et bibliographie compris) en incluant tous les tableaux, les cartes (fichiers sources : format .ai, .pdf, .jpg), les graphiques (fichiers sources : formats .xls, .pdf, .jpg), les notes et les références bibliographiques. Ils doivent s’accompagner de résumés, en français et en anglais, de 600 signes (90 mots) chacun, de mots clés, et d’une courte note biographique de l’auteur (50 signes).Les sources doivent être soigneusement indiquées avec renvoi en bibliographie en fin de texte, selon le système de référencement Harvard.
 
 
Notes de lecture Les notes de lecture doivent compter entre 4 000 et 7 500 signes. La référence complète de l’ouvrage doit être fournie, ainsi qu’une courte note biographique du rédacteur de la note (50 signes). La note doit présenter la thèse principale de l’ouvrage passé en revue, son inscription dans le champ scientifique et dans les enjeux contemporains. Après avoir présenté l’architecture générale de l’ouvrage, le rédacteur de la recension doit proposer une lecture critique de l’ouvrage.
 
 
Projet d’article Des projets d’articles peuvent être soumis, sous la forme d’un résumé de 3000 à 4000 signes, explicitant la problématique, la méthodologie et les principales références bibliographiques, ainsi que les résultats et discussions de l’étude. En cas d’acceptation par le comité de rédaction, l’article est ensuite rédigé avec le soutien et en interaction avec un membre du comité de rédaction ou du comité scientifique de la revue, selon un calendrier fixé par ce dernier.

L’acceptation du projet ne garantit pas la publication de l’article, dont la version finale est soumise au processus régulier d’évaluation par les pairs.  
 
_________
 
Procédures d’évaluation
Articles
Les articles publiés sont retenus sur la base de leur rigueur et de leur qualité en matière d’analyse, d’accès aux faits, de traitement des sources et d’originalité des données, au terme d’un processus d’évaluation en double-aveugle, par au moins deux évaluateurs qualifiés.
 
Les articles soumis font l’objet d’une première lecture par le rédacteur en chef, seul ou avec l’appui du comité de rédaction. Les articles peuvent être refusés sans rapport d’évaluation par le rédacteur en chef et le comité de rédaction s’ils ne sont pas conformes à la ligne éditoriale de la revue ou ne présentent pas les critères minimaux de recevabilité en matière de mise en forme ou de qualité scientifique.
 
Les articles acceptés sont ensuite évalués par au moins deux référents qualifiés, sélectionnés sur la base de leur expertise intellectuelle et scientifique. L’évaluation est menée en double-aveugle (les évaluateurs et les auteurs n’ont pas connaissance de leurs identités réciproques).
 
En cas de divergences constatées dans les rapports d’évaluation, au moins une évaluation complémentaire est sollicitée avant la formulation d’un avis définitif.
 
A l’issue du processus, l’article est soit :
 
Accepté dans son état original.
 
Soumis à l’auteur pour révisions mineures. Dans ce cas, la version révisée de l’article sera traitée par la rédaction et/ou le comité de rédaction, au besoin en lien avec les évaluateurs.
 
Soumis à l’auteur pour révisions majeures. Dans ce cas, la version révisée de l’article sera soumise à une nouvelle évaluation.
 
Refusé.
 
La rédaction peut être également amenée à demander ou proposer aux auteurs des révisions relatives à la structure et la forme du texte. Elle procède en lien avec eux à l’editing des versions finales, dont les épreuves (fichiers maquettés) leurs sont une dernière fois soumises avant parution.

 
Repères Les articles publiés dans cette rubrique, de format court (10000 à 15000 signes), sont soumis à au moins une évaluation externe en double-aveugle et une évaluation par un membre du comité de rédaction ou du comité scientifique. Leur traitement à l’issue du processus est identique à celui des articles (acceptation, demandes de révisions, ou refus).

 
Rubriques « Interview », « Choses vues », « Expertises », « Actualités africaines », « Colloque » Ces rubriques pouvant accueillir des textes qui ne répondent pas strictement aux critères d’une contribution scientifique, leurs modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction de leur spécificité. Ils sont soumis à évaluation par au moins deux pairs qualifiés, qui sont informés de leur nature et de leur spécificité. A l’instar de l’ensemble des textes publiés dans la revue, ils peuvent faire l’objet d’une acceptation en l’état, de demandes de révisions, ou d’un refus motivé.

 
Notes de lecture Les notes de lecture font l’objet d’une relecture par la rédaction en chef et/ou au moins un membre du comité de rédaction. Les notes peuvent également faire l’objet d’une acceptation en l’état, de demandes de révisions, ou d’un refus motivé.
 
___________
 
Précautions
 
Conflits d’intérêts Les membres de la rédaction, du comité de rédaction et les évaluateurs doivent se récuser en cas de conflit d’intérêts avec l’un des auteurs ou avec le contenu du manuscrit à évaluer.

Les auteurs doivent déclarer tout conflit d’intérêts potentiel, que ce soit professionnel ou financier, et doivent citer toutes les sources de financement de la recherche présentée dans le document.
 
Confidentialité Les manuscrits reçus par la rédaction sont traités de manière confidentielle et les données qu’ils contiennent ne doivent en aucun cas être utilisées, avant leur éventuelle publication, dans les travaux de recherche d’un membre du comité éditorial ou d’un évaluateur, sans le consentement écrit et explicite de l’auteur.
 
Originalité et exclusivité des soumissions Les auteurs garantissent que leur article est une contribution originale, qu’il ne porte pas atteinte aux droits de propriété intellectuelle de toute autre personne ou entité, et qu’il ne peut être interprété comme plagiant toute autre communication publiée.

Les auteurs s’engagent à ne pas soumettre leurs manuscrits à plusieurs revues en même temps.
 
Références Les auteurs doivent citer de manière appropriée toutes les publications qu’ils ont utilisées.
 
Fausse fraternité L’auteur correspondant doit s’assurer que seuls les auteurs qui ont apporté une contribution significative à la conception, l’élaboration et l’interprétation de l’étude présentée figurent dans la liste des co-auteurs.
 
Erreurs Les auteurs effectuent toutes les recherches nécessaires afin de garantir la validité de leurs observations, affirmations et résultats. Dans le cas où toutes les recherches et démarches pertinentes n’auraient pu être effectuées, les auteurs doivent l’indiquer clairement dans leur article.

Si malgré toutes les précautions entreprises, les auteurs remarquent une erreur dans un article publié, ils doivent en avertir immédiatement l’équipe de rédaction.
 
Diffamation Les auteurs doivent éviter dans les articles soumis toutes déclarations diffamatoires qui pourraient être interprétées comme des atteintes à la réputation d’une personne.