Les diasporas africaines aux urnes

La plupart des pays africains permettent aujourd’hui à leurs résidents à l’étranger de participer aux élections. Ils n’étaient que cinq avant 1990.
Comment comprendre la diffusion du droit de vote à distance en Afrique ? Comment ce droit est-il appliqué d’un pays à l’autre ? Quelles influences les diasporas africaines exercent-elles sur les élections ?
Afrique contemporaine présente les résultats de travaux originaux menés par des chercheurs africains, européens et nord-américains. Thibaut Jaulin et Étienne Smith reviennent sur la généralisation du vote à distance et sur sa pratique. Ils montrent en quoi cet objet invite à réfléchir aux transformations contemporaines des sociétés africaines. Elizabeth I. Wellman discute des raisons de l’adoption, de l’abrogation, puis de la réadoption du vote à distance en Afrique du Sud. Étienne Smith cherche à comprendre dans quelle mesure la diaspora sénégalaise « fait » l’élection. Beth E. Whitaker et Salma Inyanji s’intéressent à l’ethnicité comme variable du vote des Kenyans aux États-Unis. Enfin, Mary B. Setrana, Justice R. Kwabena et Owusu Kyei montrent que l’impossibilité pour les Ghanéens aux Pays-Bas de voter à distance, ne les empêchent pas de participer à la vie politique de leur pays d’origine. Enfin, quatre Repères permettent de jeter un éclairage précis sur l’adoption et la mise en œuvre du vote à distance dans les pays arabes, au Sénégal, au Maroc et en Guinée.

Sommaire
Page 5 à 7

Éditorial

Jean-Bernard Véron

Les diasporas africaines aux urnes

Page 11 à 34

Généralisation et pratiques du vote à distance. Introduction thématique

Thibaut Jaulin et Etienne Smith

Page 35 à 50

Le vote de la diaspora en Afrique du Sud

Perceptions, politiques partisanes et revirement

Elizabeth Iams Wellman

Page 51 à 72

Sénégal, la diaspora fait-elle l’élection ?

Le vote à distance de 1992 à 2012

Etienne Smith

Page 73 à 89

Vote de la diaspora et ethnicité au Kenya

Le comportement électoral à distance

Beth Elise Whitaker et Salma Inyanji

Page 91 à 101

L’engagement politique de la diaspora ghanéenne aux Pays-Bas

Les sections extérieures des partis politiques

Mary Boatemaa Setrana et Justice Richard Kwabena Owusu Kyei

Repères

Page 104 à 106

Les limites de la généralisation du vote à distance dans les pays arabes

Thibaut Jaulin

Page 107 à 109

L’émergence d’un nouvel acteur politique en Guinée. Le poids grandissant de la diaspora

Mamadou Diallo

Page 110 à 113

La diaspora marocaine. De l’engagement citoyen à la citoyenneté

Ghislaine el Abid

Page 114 à 116

Carte électorale externe et cartographie des migrations sénégalaises

Etienne Smith

Controverses

Page 119 à 138

Les médias, « chiens de garde » des élections au Burundi et en RDC ?

Une critique de l’assistance internationale aux médias

Marie-Soleil Frère

Notes de lecture

Page 141 à 143

Ondjaki. Les Transparents

Florian Alix

Page 144 à 146

Antoine Glaser. Arrogant comme un Français en Afrique

Jean-Pierre Bat

Page 147 à 150

Marie Miran-Guyon. Guerres mystiques en Côte d’Ivoire. Religion, patriotisme, violence (2002-2013)

François Gaulme

Page 151 à 154

François Pacquement. Histoire de l’Agence française de développement en Côte d’Ivoire

Jean-Pierre Listre

Page 155 à 157

Gilles Teulié. Aux origines de l’apartheid. La racialisation de l’Afrique du Sud dans l’imaginaire colonial

Michel Prum

Page 158 à 160

Mohamed Mbougar Sarr. Terre ceinte

Florian Alix

Page 161 à 163

Stéphane B. Enguéléguélé. États, corruption et blanchiment. Sénégal-Cameroun

Emmanuelle Lavallée

Page 164 à 166

Serge Michailof. Africanistan. L’Afrique en crise va-t-elle se retrouver dans nos banlieues ?

Jean-Bernard Véron

Fiche technique de ce numéro

  • Afrique contemporaine
    n° 256, 2015/4 – 172 pages
  • I.S.B.N. : 9782807300767


Mots-clés