Réglementation de l’industrie bancaire et exclusion financière dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale

par Désiré Avom

      Amadou Bobbo

Cet article met en évidence les effets pervers, notamment l’exclusion financière, nés de la réglementation de l’industrie bancaire dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Il expose d’abord le dispositif réglementaire en vigueur, mis sur pied en 1992 avec la création de la COBAC. Il montre ensuite que les efforts déployés par les banques pour s’adapter à cette réglementation influencent leurs choix stratégiques qui se traduisent par deux formes d’exclusion financière : une première induite par la stratégie de localisation des banques et une deuxième engendrée par la politique de l’offre des services bancaires.




Cartes et photos associées
CONSULTER L'ARTICLE