Maurice, l’industrialisation inclusive

par Arthur Silve

Après avoir dressé un état des lieux du développement de l’île Maurice, cet article propose d’envisager deux perspectives contrefactuelles : l’une relative à la « maladie hollandaise » (dutch desease) et l’autre à l’établissement d’un régime patrimonial. Il défend la thèse selon laquelle ce sont les complémentarités établies, tant entre les différentes activités économiques qu’entre les différents groupes sociaux, qui ont permis un développement harmonieux, à la fois économique, social et politique, de l’île. Dans la mesure où différents volets de la politique industrielle menée à Maurice ont grandement favorisé ce développement, l’article propose d’introduire le concept d’industrialisation « inclusive ».




Cartes et photos associées
CONSULTER L'ARTICLE