L’ancrage social des rébellions congolaises

par Jason Stearns

      Christine Mercier

      Nicolas Donner

Le conflit en République démocratique du Congo a radicalement changé au cours des cent cinquante dernières années. Cet article retrace ces transformations, en les mettant en relation avec les changements dans les structures sociales et politiques, ainsi que dans les normes et les idéologies. Contrairement à la répression de la période coloniale et du début de la période Mobutu, l’État a plus récemment évolué en symbiose avec les groupes armés, les élites politiques et les officiers militaires ayant acquis des intérêts dans les conflits. Par rapport aux épisodes précédents de violence à grande échelle, dont aucun n’a duré plus de quelques années, le conflit actuel dure depuis plus de deux décennies et a profondément remodelé la société. Plus récemment, la mobilisation armée est devenue politiquement opportune pour certains, et un moindre mal pour d’autres, transformant la mobilisation armée en une fin en soi.




Cartes et photos associées
CONSULTER L'ARTICLE