Société musulmane et régime Ouattara en Côte d’Ivoire. Des affinités électives en demi-teinte

par Marie Miran-Guyon

L’arrivée au pouvoir en 2011 d’un président issu d’un lignage malinké musulman a ouvert un nouveau chapitre dans les relations antérieurement mouvementées entre islam et État. Les grands imams d’Abidjan, à la tête des organisations islamiques nationales, sont dans une proximité intime du pouvoir et régulièrement sollicités. Ils cumulent en retour diverses largesses. (…)




Cartes et photos associées
CONSULTER L'ARTICLE