Composer entre la famille et le marché à Madagascar

par Perrine Burnod

      Heriniaina Rakotomalala

      Beby Seheno Andriamanalina

      Hadrien Di Roberto

Sur la base d’enquêtes menées dans neuf communes de l’île, cet article analyse le profil des jeunes agriculteurs et leur mode d’accès à la terre. Les jeunes qui accèdent relativement tôt au foncier disposent de superficies moindres que leurs aînés. Ils peinent à fonder leur patrimoine sur l’héritage et ont de plus en plus recours aux marchés fonciers. Composant entre l’héritage familial et le marché, c’est-à-dire la prise en métayage, la location ou l’achat de terre, ils dépendent dans les deux cas de leur famille, le marché étant fortement structuré et régulé par les relations familiales.




Cartes et photos associées
CONSULTER L'ARTICLE