Odile Goerg. Fantômas sous les Tropiques. Aller au cinéma en Afrique coloniale

par Jean-Pierre Listre

La magie du cinéma a saisi l’Afrique comme elle l’a fait du reste du monde et à peu près à la même période, c’est-à-dire depuis le commencement du xxe siècle jusqu’au début des années 1990. Mais le cinéma a probablement représenté quelque chose d’encore plus merveilleux et symbolique en Afrique pour un ensemble de raisons tenant (…)



CONSULTER L'ARTICLE