Alexie Tcheuyap. Autoritarisme, presse et violence au Cameroun

par Marie-Soleil Frère

Après s’être intéressé au cinéma, Alexie Tcheuyap, professeur titulaire au département d’Études françaises de l’université de Toronto, se penche sur la presse écrite camerounaise et propose une analyse des rapports entre gouvernance autoritaire et violence du discours journalistique. Fondé sur un corpus collecté entre 1990 et 2013 (soit une période de près de vingt-cinq ans), l’ouvrage (…)



CONSULTER L'ARTICLE