Samir Patrice El Maarouf. Les Prémices littéraires des révolutions arabes

par Nicolas Di Méo

Peut-on, dans les littératures nord-africaines de la fin des années 1990 et 2000, déceler des signes avant-coureurs ou annonciateurs des mouvements de protestation qui ont abouti aux « printemps arabes » de 2011 ? Telle est la question à laquelle Samir Patrice El Maarouf, professeur agrégé de lettres modernes et enseignant à l’université de Rouen, essaie de répondre (…)



CONSULTER L'ARTICLE