L’autoritarisme à pas de caméléon ?

par Richard Banégas

Le Bénin connaît depuis 2012 de fortes tensions politiques liées notamment à l’« affaire Talon ». Cet article analyse les dérives autoritaires du régime de Boni Yayi et ses rapports complexes avec les contre-pouvoirs qui tentent de résister à ses velléités. Il met également en lumière les luttes factionnelles qui se développent autour des principales rentes du pays et s’interroge sur la signification de ces batailles qui s’énoncent volontiers sur le registre ethno-régionaliste. Ces tensions traduisent-elles un basculement du modèle pacifique de la « révolution passive démocratique » vers un scénario plus conflictuel de « rupture hégémonique » ? La conclusion suggère que les luttes actuelles doivent être analysées dans une perspective de moyenne durée qui permette de comprendre quels furent, depuis les années 1990, les ressorts de la consolidation du pluralisme dans ce pays pionnier des transitions en Afrique.



CONSULTER L'ARTICLE