Alain Morice et Swanie Potot (éd.), De l’ouvrier immigré au travailleur sans papiers. Les étrangers dans la modernisation du salariat

par Martin Rosenfeld

L’ouvrage De l’ouvrier immigré au travailleur sans papiers, constitué en un recueil d’articles, s’intéresse à l’évolution des formes de travail en Europe et aux liens que celles-ci entretiennent avec la question migratoire. Le champ d’étude des migrations économiques se trouve confronté à un ensemble disparate de travaux que l’ouvrage clarifie et organise en différents (…)



CONSULTER L'ARTICLE