Les TIC, nouvelles formes d’action politique

par Ruth Mireille Manga Edimo

Les diasporas camerounaises se sont engagées depuis les années 1950 dans la vie politique de leur pays d’origine. Au fil des années, les moyens de leurs actions ont évolué, autant que leur organisation politique. Si jusqu’à la fin des années 1990 l’engagement politique des diasporas camerounaises a été exclusivement marqué par le développement des solidarités politiques transnationales pour soutenir le mouvement nationaliste et les partis politiques dans le pays d’origine, depuis le début des années 2000, de nouvelles formes d’action politique sont développées par ces populations, grâce aux technologies de l’information et de la communication (TIC) en général, et Internet en particulier.




Cartes et photos associées
CONSULTER L'ARTICLE