Dégradation forestière himalayenne : quel rôle des pouvoirs publics ?

par Jean-Marie Baland

Cet article s’intéresse à la dégradation des forêts dans l’Himalaya indien, qui a pour conséquences une érosion des sols spectaculaire et l’enlisement des grands fleuves de la région. Sur la base d’un ensemble d’études de terrains, cet article analyse les causes de ce phénomène et la nécessité d’une intervention publique pour réduire la pression humaine sur les forêts, et principalement celle qui s’exerce à travers la collecte de bois de chauffe. La pression sur les ressources dans les prochaines années devrait se poursuivre en raison de l’évolution démographique de la région et de la faible sensibilité des ménages au coût de la collecte du bois. Est ensuite évalué l’impact de deux politiques publiques : le subventionnement des sources d’énergie alternative, tel le gaz, et la modification des droits de propriété.




Cartes et photos associées
courbe-dengel-pour-la-collecte-de-bois-au-nepal-en-1995-1996-et-en-2002-2003

Source : Baland et al. (2008a)

CONSULTER L'ARTICLE