De l’engagement économique à l’engagement politique

par Shozo Kamo

Depuis les années 80, l’aide publique au développement constituait la part essentielle de la politique africaine mise en œuvre par le Japon. Mais en raison de la dégradation de sa situation économique, le Japon prit enfin la décision, en 2001, de réduire le montant du budget qu’il attribuait à son APD. Il choisit alors de se focaliser plutôt sur le domaine politique, résolution qui marqua l’avènement d’une nouvelle tendance dans la politique africaine du Japon. Cet article se propose d’effectuer une étude de cette nouvelle orientation afin de mettre en lumière ses intérêts et ses perspectives.



CONSULTER L'ARTICLE