DOSSIER

États réformateurs et éducation arabo-islamique en Afrique

Dossier coordonné par Hamidou Dia, Clothilde Hugon, Rohen d’Aiglepierre

Alors qu’elle est restée longtemps en marge des politiques nationales en Afrique, l’éducation arabo-islamique constitue une offre éducative de plus en plus essentielle. Elle est en effet un cadre majeur de socialisation des enfants et des jeunes. À travers une multiplicité d’institutions, ce type d’éducation bénéficie actuellement d’un regain d’intérêt de la part d’une pluralité d’acteurs aux profils, motivations, modes opératoires et orientations parfois concurrents, voire antagoniques. Afrique contemporaine interroge cet objet peu traité dans le contexte africain et ouvre de nouvelles pistes de recherches pluridisciplinaires. Les analyses se concentrent sur les relations entre États et éducation arabo-islamique, la quantification et la qualification de ce choix éducatif, les stratégies parentales et individuelles, l’ouverture au public féminin, une typologie de l’enseignement arabo-islamique au Sénégal, les liens entre tentatives de réformes et comportements des maîtres coraniques, et enfin les conséquences de la montée en puissance des mouvements réformistes islamiques pour les écoles coraniques « traditionnelles » dans le nord du Nigeria. En plus du dossier, Cédric Baylocq S. et Aziz Hlaoua éclairent les nouvelles ambitions de la diplomatie religieuse africaine du Maroc ; tandis que Nadia Belaidi étudie les aires transfrontalières en Afrique australe.


ACTUALITES AFRICAINES

Diffuser un « islam du juste milieu » ?

par Cédric Baylocq, Aziz Hlaoua

Entre le 22 mai et le 15 juin 2015, le roi Mohammed VI s’est successivement rendu au Sénégal, en Guinée-Bissau, en Côte d’Ivoire et au Gabon dans la perspective d’accélérer une politique africaine de développement et de coopération au centre de laquelle le Maroc souhaite se positionner. Le palais compte au moins doubler d’ici 2020 les échanges commerciaux qui ont montré en 2012 un excédent de 9,1 milliards de dirhams (environ 837 millions d’euros).


ACTUALITES AFRICAINES

La paix par la coopération environnementale, un nouveau modèle de conservation?

par Nadia Belaidi

En Afrique australe, de nombreuses aires transfrontalières se développent. Elles ont pour but la paix par la coopération environnementale. Mais, sur les quatre parcs créés, un seul l’a explicitement inscrit dans son traité constitutif, le rapprochant ainsi de la catégorie « parc pour la paix » créée par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).


NOUS AVONS LU

Petit Pays

Gaël Faye

Lu et commenté par Florian Alix


 

Afrotopia

Felwine Sarr

Lu et commenté par Amzat Boukari-Yabara


Trente ans de vie politique avec Léopold Sédar Senghor

Christian Valantin

Lu et commenté par Jean-Pierre Listre


Mémento du forestier tropical

Gilles Mille, Dominique Loupp et al. (dir.)

Lu et commenté par Pierre Jacquemot


Lettres de Sanga

Denise Paulme, Deborah Lifchitz, Marianne Lemaire (éd.)

Lu et commenté par André Bourgeot


LES CONFÉRENCES AFCO

Comprendre Boko Haram

La percée du groupe Boko Haram met au défi la communauté internationale. Elle remet en cause les approches de ce phénomène armé tant chez les chercheurs, les militaires que les développeurs. Elle teste enfin les capacités de réaction des organisations d’aide au développement. Comment décrypter la nature, l’évolution et les stratégies de ces groupes armés ? Comment agir pour lutter contre ce phénomène pluriel, à la fois politique et religieux, et économique et social ?



Voir toutes les conférences